Présentation du SMEG

  • Édito

    CarteIRVE

    Depuis sa création en 1994, le SMEG n’a de cesse de développer ses services aux collectivités gardoises. Toutes les communes du Gard lui font aujourd’hui confiance.

    Si sa mission principale reste l’oragnisation du service public de l’électricité dans le département, le SMEG élargit constamment ses compétences. Ainsi, il propose aux communes de mettre en place et améliorer leur éclairage public et leur réseau de télécommunication. Il les encourage et les soutient dans la maîtrise de l’énergie et le développement des énergies renouvelables.

    Concourant à cet objectif d’accompagner le Gard vers une transition énergétique, le SMEG encourage le développement du véhicule électrique. D’ici fin 2017, ce sont donc 150 bornes qui seront implantées dans le département.

    Les élus veillent à un aménagement équilibré du territoire. La départementalisation intégrale du Syndicat lui permet d’être un outil de mutualisation d’autant plus efficace.

    Roland CANAYER,
    Président du SMEG.

  • Historique

    3 Mai 1994

    Création du Syndicat Mixte à Cadre Départemental d’Electricité du Gard (SMDE 30).

    • 318 communes

    Francis CAVALIER-BENEZET, Président Fondateur du Syndicat.

    Mars 2003

    • 90 communes en maîtrise d’ouvrage.

    Janvier 2013

    140 communes issues des syndicats intercommunaux transfèrent leur maîtrise d’ouvrage.

    • 270 communes.

    Avril 2014

    Les 3 intercommunalités SMDE 30, le Syndicat du Vistre, et celui de la région d’Uzès sont dissoutes.
    Le 1er Avril 2014, le SMEG voit le jour.

    • 349 communes sont adhérentes.

    Septembre 2014

    Les villes de Bagnols-sur-Cèze et Les Angles adhérent au SMEG

    • 351 communes adhérentes

    Janvier 2017

    Le SMEG est totalement départementalisé, avec l’entrée d’Uzès et Nîmes.

    • 353 communes
    • 796 200 habitants
  • Missions

    Le SMEG

    • Apporte une expertise pour les réseaux d'énergie électrique et de télécommunications
    • Mutualise les moyens afin de garantir une solidarité territoriale
    • Apporte un soutien financier à ses adhérents
    • Conseille et accompagne les communes

    Les collectivités adhérentes au SMEG lui transfèrent des compétences relatives à la distribution publique de l'électricité, l'éclairage public, les télécommunications, ou encore les infrastructures de recharge de véhicules électriques.

     

    Renforcer, effacer, améliorer et développer le réseau public d'Électricité

    Renforcer, effacer, améliorer et développer le réseau public d'Électricité

    La mission première du SMEG est d'assurer le service public de l'électricité dans le Gard. Il veille ainsi à l'organisation et à la qualité de l'énergie électrique distribuée, en concertation avec les différents acteurs locaux, et assure le contrôle de la concession d'Enedis et d'EDF pour la fourniture d'énergie au tarif réglementé.

    En savoir plus

    Développer et améliorer l'Eclairage Public

    Développer et améliorer l'Eclairage Public

    Le SMEG conçoit et réalise des projets de renouvellement de l'éclairage des communes, en coordination avec la dissimulation d'électricité. Pour certaines, il s'occupe également de leur entretien. Il a la possibilité de proposer des diagnostics de performance énergétique et des audits de sécurité du réseau d’éclairage.

    En savoir plus

    Encourager le Déploiement du Véhicule Électrique

    Encourager le Déploiement du Véhicule Électrique

    Le SMEG a un objectif : faire du véhicule électrique un élément central de la mobilité de demain. A l'initiative du SMEG et cofinancée par l'ADEME et le Département du Gard, une étude de déploiement d'un réseau de bornes a donc été réalisée, afin d'inscrire le développement de l'électromobilité dans une logique d'aménagement du territoire. Ce sont ainsi 149 bornes de recharge qui seront implantées d’ici 2017, interconnectées grâce au réseau régional Révéo, qui comprend près de 900 bornes.

    En savoir plus

    Développer les Économies d'Énergie

    Développer les Économies d'Énergie

    Le SMEG veille depuis quelques années à la maîtrise et l'économie d'énergie de ses adhérents. Il préconise la mise en place d'énergies renouvelables lorsque c'est préférable, particulièrement en zone rurale, en installant des panneaux photovoltaïques non raccordés au réseau pour les sites isolés.

    En savoir plus

    Développer les Télécoms et l'aménagement du numérique

    Développer les Télécoms et l'aménagement du numérique

    Le Syndicat exerce également la compétence facultative de maîtrise d'ouvrage des infrastructures destinées à supporter des réseaux de télécommunications. Il veille à favoriser l'aménagement du numérique dans le département.

    En savoir plus

     

  • Organisation territoriale

    Depuis le 1er Janvier 2017, la totalité des 353 communes du Gard est adhérente au SMEG.

    Afin de favoriser une relation plus proche des territoires, le Syndicat s’organise en 13 Secteurs d’énergie.
    Un Vice-Président responsable de secteur est en charge de chacun d’eux. Il recueille les besoins de son secteur, les attentes de ses usagers, organise des Commissions Locales de l’Energie (CLE)...

    Voir les élus du SMEG et la carte des secteurs

 bd logo territoire energie occitanie mp

En utilisant ce site web, vous nous autorisez à utiliser des cookies.